Aller au contenu principal

En reconnaissance de notre clergé

Par Keith Boyette

Photo par Mark Neal sur Unsplash.

La gratitude - la reconnaissance - est une attitude merveilleuse. La gratitude signifie que quelqu'un ou quelque chose a été vu, reconnu et célébré. L'une de mes écritures préférées est Philippiens 4:6 (NLT) : "Ne vous inquiétez de rien ; au contraire, priez pour tout, et remerciez-le de tout ce qu'il a fait." L'inquiétude est une preuve de manque de foi. La prière est une déclaration de foi. La gratitude est une reconnaissance que Dieu est déjà à l'œuvre dans la situation. Lorsque nous remercions Dieu, nous voyons ce qu'il fait déjà, nous le reconnaissons et notre foi augmente.

Notre célébration de la Cène est en partie une célébration du Dieu présent, en partie un rappel des actes puissants de Dieu en et par Jésus-Christ, et en partie une action de grâce. Nous faisons une pause pour réfléchir, pour nous abandonner à Dieu, pour l'inviter à devenir à nouveau présent dans nos vies et pour recevoir une nouvelle effusion de sa grâce dans nos vies. L'Eucharistie est, en partie, un acte de reconnaissance.

Nous avons beaucoup de raisons d'être reconnaissants en cette saison, même au milieu de l'agitation, du malaise et des conflits de notre époque. Octobre est célébré dans le monde entier comme le mois d'appréciation du clergé. Bien que nous n'ayons pas toujours eu un jour ou un mois particulier pour célébrer ceux qui sont appelés à aimer et à servir Dieu en tant que clergé, l'appréciation de ceux qui servent est une pratique ancienne.

Certains considèrent l'avertissement de Paul dans 1 Timothée 5:17 (NRSV) de "considérer les anciens qui gouvernent bien comme dignes d'un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l'enseignement" comme une expression précoce d'appréciation pour les personnes déployées en tant que clergé. Paul écrit aux chrétiens de Thessalonique : "Honorez ceux qui sont vos chefs dans l'œuvre du Seigneur. Ils travaillent dur parmi vous et vous donnent des conseils spirituels. Montrez-leur un grand respect et un amour sincère à cause de leur travail" (1Thessaloniciens 5:12-13, NLT).

Pour accomplir la volonté de Dieu, le corps du Christ a besoin que chacun de ses membres soit pleinement déployé et engagé dans l'avancement du Royaume de Dieu. Nous sommes appelés à célébrer l'abondante effusion des dons de Dieu sur les membres individuels de l'Église. Néanmoins, le clergé est mis à part pour une importante responsabilité - "équiper le peuple de Dieu pour qu'il accomplisse son œuvre et édifier l'Église, le corps du Christ. Cela continuera jusqu'à ce que nous parvenions tous à une telle unité dans notre foi et notre connaissance du Fils de Dieu que nous soyons mûrs dans le Seigneur, à la mesure de la plénitude de Christ" (Éphésiens 4:12-13).

D'autres ont écrit sur le stress et le découragement qui semblent faire partie intégrante de la vie du clergé en cette saison. Servir en tant que pasteur n'est pas pour les âmes sensibles et n'est certainement pas pour ceux qui n'ont pas été appelés par Dieu dans ce but. Être singulièrement présent aux autres, supporter leurs joies et leurs peines, les aimer et représenter Dieu comme le bon berger dans leur vie peut être épuisant et solitaire. D'autres se confient au clergé. Qui prend la relève du clergé ? Beaucoup trop de membres du clergé ont négligé le développement de relations où ils peuvent être brisés, vulnérables et honnêtes avec les autres. Les exigences du leadership, en particulier au lendemain de Covid et de la polarisation présente dans tant de nos églises et cultures, peuvent être à la fois décourageantes et épuisantes.

Pourtant, de nombreux membres du clergé donnent tout pour Jésus et sa mission. Ils le font avec joie parce qu'ils ont entendu l'appel de Dieu et qu'ils ont reçu le don et l'habilitation de Dieu. Souvent avec un abandon insouciant, ils se rendent vulnérables, risquent le rejet et les attaques continuelles, font face à l'adversité et déclarent avec amour la vérité, même si certains trouvent cette vérité offensante. Ils appellent les gens à la confession, à la repentance et à ressembler davantage à Jésus. Ils offrent de l'espoir aux gens. Ils s'interposent lorsque la foi d'un autre ne tient qu'à un fil. Ils aiment ceux qui ne sont pas aimés, servent les ingrats et persévèrent dans la foi même lorsqu'elle est attaquée.

Nous honorons et remercions tout particulièrement le clergé qui est devenu membre de Église Méthodist Globale. Des centaines d'entre eux ont déjà été confirmés et accueillis dans les ordres de diacre et d'ancien. Ils dirigent des congrégations dans un jour nouveau avec une vision et un objectif renouvelés. Ils ont affronté des conflits et l'adversité, tout en restant fidèles à l'Évangile qui leur a été confié et sans honte. Ils ont assuré un leadership exceptionnel dans des moments difficiles. Leur foi a encouragé les autres à avoir la foi.

Il est donc bon pour nous tous de faire une pause et d'honorer notre clergé, en rendant grâce pour lui et pour tout ce que Dieu fait en lui et à travers lui. Nous continuons à être reconnaissants pour les laïcs du corps du Christ. Les églises doivent célébrer l'appel que Dieu a placé sur chacun d'entre nous pour l'aimer et le servir à travers chacun de nos ministères.

Mais ce mois-ci, nous apprécions notre clergé. Soyons tous présents pour notre clergé, prions pour lui avec ferveur, disons et écrivons-lui des mots d'affirmation, d'encouragement et de gratitude, et démontrons par nos actions combien nous sommes reconnaissants pour chacun d'entre eux personnellement. Trouvez une façon unique d'apprécier le clergé dans votre vie régulièrement mais surtout en ce mois d'appréciation du clergé.

Le Révérend Keith Boyette est l'Officier Connexionnel Transitoire du Église Méthodist Globale, son chef exécutif et administratif.

 

L'aide aux sinistrés de l'ouragan Ian se poursuit

Les mains, les cœurs et les ressources du Fonds de secours aux victimes de catastrophes de Église Méthodist Globalesont partagés avec les personnes touchées par l'ouragan Ian.

Moins d'une journée après que l'ouragan Ian ait touché terre en Floride, les secours fournis grâce à la générosité des donateurs du Disaster Relief Fund de Église Méthodist Globale ont afflué dans les zones touchées. En collaboration avec les églises qui nous sont affiliées, des ressources ont été fournies pour acheter des générateurs, du carburant, de la nourriture et de l'eau par l'intermédiaire des églises dans les communautés qui ont subi des dommages importants. À ce jour, 14 308,16 dollars ont été reçus et versés. Cent pour cent de ces dons ont été distribués pour une aide immédiate.

Vous pouvez contribuer à l'aide aux sinistrés sur le site web Église Méthodist Globale. Lorsque vous faites un don, sélectionnez "Disaster Relief" comme objet du don. Les dons peuvent également être envoyés par courrier à l'adresse suivante : 11905 Bowman Drive, Suite 501A, Fredericksburg, VA, 22408. Veuillez indiquer "Disaster Relief" sur la ligne de mémoire du chèque.

Merci de votre générosité pour répondre à ce besoin.

Ce message a 0 commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Retour en haut de page