Aller au contenu principal

Un livre pour chaque membre

Par Walter B. Fenton

Un ancien livre méthodiste de doctrines et de discipline datant de 1798.

Pasteur, je suis honoré que vous demandiez...", puis le mot que tout pasteur d'une petite congrégation redoute : " mais".

C'était la saison des nominations dans une église que je servais, et je cherchais un président pour diriger le comité des relations entre le pasteur et la paroisse. La femme que j'ai appelée était fidèle, avait une grande expérience professionnelle dans le domaine des ressources humaines et avait le respect des autres membres de l'église. Mais elle m'a dit : "Je n'ai jamais fait partie du comité des relations entre le pasteur et la paroisse, et encore moins été présidente d'un comité d'église, et [il y a souvent un "et"] je m'inquiète du temps à consacrer à cette tâche - les réunions des comités d'église semblent durer une éternité.

J'avais de bonnes réponses pour apaiser ses inquiétudes. Ma confiance provenait de ma familiarité avec le livre de discipline de l'Église méthodiste unie. Un professeur de séminaire et pasteur dévoué qui aimait enseigner, respectait la Discipline et voulait le meilleur pour les futurs pasteurs dont il avait la charge a donné mon cours sur la politique de l'Église unie. Il nous a aidés à comprendre que la discipline était, en quelque sorte, un outil et que si nous l'utilisions avec sagesse, elle faciliterait le bon ordre des églises locales que nous servirions.

Heureusement, à ce moment-là, j'avais juste assez d'expérience pour pouvoir répondre au candidat réticent du CRPP : "Compte tenu de votre expérience et des conseils de notre Livre de discipline, je pense que vous ferez un excellent travail. Le livre décrit clairement les devoirs du président et les responsabilités du comité. Si vous le suivez, vous découvrirez que ce n'est qu'en de rares occasions qu'une réunion devra durer plus d'une heure". Après avoir réfléchi pendant un jour ou deux, elle a accepté le poste. Et comme le pensaient les membres du comité de nomination, elle est devenue une excellente présidente du CRPP. Elle possédait son propre exemplaire de la Discipline et, bien qu'elle ne se soit jamais montrée autoritaire dans son utilisation, elle l'a utilisée avec habileté et sagesse.

L'une des victimes des dissensions récentes parmi les méthodistes a été la méfiance et, dans certains cas, le dédain et l'indifférence à l'égard des livres d'église contenant le mot "discipline" dans leur titre. Compte tenu de tout ce qui s'est passé, nous pouvons certainement comprendre les raisons de cette méfiance, mais nous, méthodistes mondiaux, avons plus que jamais besoin d'un tel livre. Et heureusement, nous en avons un, le Livre transitoire des doctrines et de la discipline.

Dans la tradition méthodiste, l'objectif principal d'une discipline est d'assurer le bon ordre de l'Église. Il s'agit d'un livre aux multiples facettes qui énonce nos confessions de foi fondamentales et notre compréhension commune de ce que signifie être l'Église. Il précise ensuite les moyens "méthodiques" et pratiques par lesquels nous devons nous organiser pour remplir la mission de l'Église. Si nous voulons être une branche saine et dynamique de l'Église du Christ, une discipline mérite notre respect, notre étude régulière et même notre allégeance.

Mais non, ce n'est pas notre Bible. Elle n'est pas infaillible et n'est certainement pas un canon fermé de discipline ecclésiastique auquel on ne peut jamais ajouter ou retrancher quoi que ce soit (bien que, comme il se doit, certaines de ses parties ayant trait à la Bible et aux confessions fondamentales de notre foi soient délibérément très difficiles à modifier). D'une manière générale, il s'agit toujours d'un travail en cours, d'un document nécessairement adaptable afin qu'il reste utile à l'accomplissement de la mission de l'Église en tout temps et en tout lieu. Et lorsque des changements sont apportés, ils le sont selon des procédures équitables et ouvertes décrites dans la discipline. Le processus appelle les délégués dûment élus à un temps de discernement dans la prière pendant qu'ils délibèrent et votent.

Comme toutes les disciplines méthodistes dans ce qu'elles ont de meilleur (et la plupart des dénominations méthodistes ont une sorte de "livre de discipline"), le livre transitoire de doctrines et de discipline de Église Méthodist Globaleest une invitation à tous ses membres à participer pleinement à la vie de l'Église, en servant aux côtés des autres et en partageant ainsi la responsabilité et la joie d'être l'Église dans le monde.

Et pour bien faire, nous avons besoin d'un bon ordre, ce qui, entre autres choses, implique au moins ce qui suit : conserver avec gratitude des façons de faire honorées par le temps afin de ne pas s'enliser en réinventant la roue ; pratiquer des habitudes et des routines qui respectent le temps, le talent et les ressources de chacun ; et adhérer à des procédures équitables qui donnent à tous nos frères et sœurs la possibilité de proposer des idées, de commenter librement les autres, et ainsi de discerner et de décider ensemble de la manière dont l'Église devrait remplir sa mission.

Lorsque les membres de l'Église adhèrent à une discipline commune et le font avec grâce, humilité et patience, ils s'engagent dans le grand travail qui consiste à être le corps du Christ dans le monde. Il ne s'agit pas d'un travail tape-à-l'œil et prestigieux ; en fait, comme l'a dit l'évêque Mark Webb dans une récente dévotion eucharistique, être l'Église, c'est souvent désordonné. C'est la discipline quotidienne des pécheurs qui ont besoin de la rédemption de Dieu et qui se demandent : "Comment pouvons-nous partager le plus efficacement, le plus amoureusement et le plus gracieusement possible la vérité et la grâce qui ont transformé nos âmes désolées, avec ceux qui ont aussi besoin de l'espoir de la lumière qui brille toujours dans les ténèbres ? C'est l'une des principales questions auxquelles une bonne discipline tente toujours de répondre.

Toutes les personnes qui ont participé à la création du Livre transitoire de doctrines et de discipline de Église Méthodist Globale- et d'une manière ou d'une autre, des milliers de personnes y ont participé - savent que les meilleures parties du livre sont un héritage, qui nous a été gracieusement transmis. Il servira au mieux l'Eglise dans la mesure où il crée les conditions nécessaires à l'adoration de Dieu, à la proclamation de l'Evangile, à la célébration des sacrements et à la formation d'un peuple qui se consacre à faire de Jésus-Christ des disciples qui adorent avec passion, aiment de manière extravagante et témoignent avec audace.

Aucun membre de l'église locale n'a besoin d'être un expert dans toutes les parties du Livre transitoire de doctrines et de discipline, mais tous les membres devraient lire et étudier au moins les parties un à trois, et ensuite d'autres sections à mesure qu'ils assument divers rôles dans la vie de l'église. Pour lire et consulter la version en ligne du Livre transitoire de doctrines et de discipline ou pour en télécharger un exemplaire, cliquez ici.

Vous pouvez en savoir plus sur le site Église Méthodist Globale en explorant son site web.

Le Révérend Walter Fenton est le responsable adjoint de la connexion sur le site Église Méthodist Globale.

Ce message a 0 commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.

Retour en haut de page